Rechercher
  • jessyperriguet

Le pouvoir du toucher : les mains (depuis le début de l’humanité)

Dernière mise à jour : 3 août 2020

L’imposition des mains comme traitement remonte en effet aussi loin que les origines de l’humanité. La main rassure, soulage, guérit, apporte du réconfort, de l’apaisement. Le contact cutané permet de franchir la frontière qui nous sépare de l’autre et d’établir une relation nettement plus efficace que la parole. Ce contact est un élixir de longévité dont nous avons tous besoin pour la santé du corps, de l’âme et de l’esprit. Elles sont tout à la fois organes sensoriels, vecteurs de l’information et agents de transmission de l’énergie. Dés que nous touchons le corps d’une autre personne du bout des doigts ou de la paume de la main, le sens du toucher nous informe sur l’état de cette personne. Le simple stimulus du contact se traduit dans son organisme par des réactions curatives.

Tous ces effets sont de plus en plus confirmés par la science (ex : année 80 Dr Field Tiffany pédiatre et psychiatre) : on sait en effet que le contact de deux épidermes entraîne

certains changements positifs tout autant sur le plan physique que psychique. Un contact affectueux déclenche la libération d’hormones spéciales, génératrices d’un sentiment de bien-être et de bonheur. Le système nerveux reçoit par ailleurs des impulsions qui lui permettent de se relâcher. La respiration se fait plus profonde et régulière.

Source : Santé et bien-être, éditions Vigot, Massage détente forme et beauté, K.Schutt.

Le guide complet du massage, éditions le courrier du livre , Un manuel structuré pour un savoir faire professionnel, Wendy Kavanagh.

26 vues0 commentaire